Tchad : 15 jeunes joueurs vont intégrer une école de football au Cameroun

La phase finale de l’École des champions a eu lieu jeudi à N’Damena, en présence de Samuel Eto’o, de l’initiateur Naïr Abakar, du ministre de la Jeunesse et des Sports, Routouang Mohamed Ndonga Christian, et de la ministre de la Femme et de la Protection de la Petite enfance, Amina Priscille Longoh.

À l’issue de la phase finale, 15 jeunes joueurs de football âgés de 10 à 15 ans vont intégrer la Kadji Sport Academy du Cameroun pendant deux ans.

Ce programme a le double objectif de développer des échanges interafricains et de promouvoir un modèle d’excellence sportive pour les Jeunes africains.
Tchad : 15 jeunes joueurs vont intégrer une école de football au Cameroun. © Malick Mahamat/Alwihda InfoPour Samuel Eto’o, le rêve est de voir tous ces enfants faire mieux que sa génération « parce que c’est le rêve que beaucoup de parents nourrissent pour leurs enfants » :

« C’est ce que je souhaite à nos enfants. Notre continent regorge de beaucoup de talents. Mon rêve est de voir un de ces pays d’Afrique être champion du monde. Par manque de formation, on n’arrive pas à être à ce stade. Pourtant il est accessible. On ne fait pas de la magie pour gagner la coupe du monde ».

Tchad : 15 jeunes joueurs vont intégrer une école de football au Cameroun. © Malick Mahamat/Alwihda InfoTchad : 15 jeunes joueurs vont intégrer une école de football au Cameroun. © Malick Mahamat/Alwihda Info L’ancien international d’origine camerounaise exhorte ceux qui ont parcouru le Tchad pour dénicher ces talents à « bien les suivre et les valoriser » :

« Quand j’étais plus jeune, j’avais pour idole Japhet N’Doram. Il était bon enfant. Et si, ici en Afrique on faisait la promotion du football, il allait être notre Zidane. Mais seulement, souvent nous empêchons les nôtres de briller. Mon rêve était de ressembler à Japhet N’Doram. La seule chose que je souhaite est que ces personnes qui ont la charge des sports se disent au-delà des intérêts des uns pour les autres, c’est de faire gagner nos nations. Que le football tchadien soit au niveau de Japhet N’Doram. J’espère qu’ici j’aurais des Onana, Bassosog, et dans dix ans l’équipe nationale du Tchad sera composée des joueurs que nous avons encadrés ».

Tchad : 15 jeunes joueurs vont intégrer une école de football au Cameroun. © Malick Mahamat/Alwihda Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »